Dozulé


 

Dans la nuit du 17 au 18 août, le Général Gale décide de scinder sa division pour suivre deux routes.

Celle de la côte est ouverte depuis Sallenelles par les Belges de la Brigade Piron et les paras de la 6ème aéroportée.

La route du Sud est confiée aux autres bérets rouges et aux commandos qui iront de Troarn vers Pont-Lévêque par la RN13.

Le 20 août 1944  les Allemands s'enfuient après avoir incendié Dozulé.


Le récit d'un habitant de Dozulé, Jean LOUISE

La nuit du débarquement, on l’a passée dehors, c’était intenable dans les maisons, tellement la terre tremblait !

La veille du 6 juin, les troupes allemandes avaient réquisitionné tous les ânes pour les emmener à Dramart pour rentrer les munitions dans les blockhaus, certainement ils pressentaient le débarquement. La nuit du Débarquement, on l’a passée dehors, c’était intenable dans les maisons, tellement la terre tremblait. On est sortis dehors, on s’est mis sous un arbre, une partie de la population de Dozulé avait fui les maisons de peur. On se retrouvait dehors, le ciel était en feu à peu près partout, les avions qui avaient largué les planeurs nous survolaient, on se demandait bien ce qui se passait.

 

Vers 6 heures du matin, ils ont bombardé Goustranville, la terre tremblait de partout ! Je crois qu’il y a eu une dizaine de morts à Goustranville. Au matin du 6 juin, un planeur était tombé à Angerville. Les commandos ont remonté la nationale et sont arrivés dans le bourg sans combat. Dans Dozulé, ils ont mitraillé une voiture allemande, ils ont dû faire un prisonnier qu’ils ont emmené avec eux et qu’ils ont tué du côté de la cidrerie vers Putot en auge. C’était un Allemand qui était à la gendarmerie. Les commandos avaient mis un fusil mitrailleur en position devant l’église et d’autres sont allés voir ce qu’il se passait. Devant chez M. Patry, ils ont mitraillé une voiture allemande et ont tué tous les occupants et ils sont partis pour rejoindre leurs lignes. Est-ce qu’ils ont rejoint leur ligne ? je ne le sais pas.

 

Il y a eu de nombreux parachutistes qui sont arrivés par là, ils ont dû confondre l’Orne et la Dives, ils étaient bien trop par là et des planeurs ont atterri dans les arbres au château de Grangues. Ce matin du 6 juin, mon père et M. Guillou sont montés en vélo vers Dramart croyant récupérer leurs ânes mais ils n’ont rien retrouvé, les Allemands les ont gardés, la bataille a duré deux mois.

 

Les Allemands avaient fait un stock de munitions dans le bois de Dozulé, ils réquisitionnaient des agriculteurs qui chargeaient les munitions dans le bois et ils attendaient la nuit pour les emmener sur le front à Bavent. Ils ne crânaient pas, les gars ! Il était interdit pendant l’occupation d’élaguer les haies pour que ça fasse des tonnelles pour se cacher dessous. Ils étaient camouflés. Entre la mi-juin et le 25 juillet quand on est partis, on constatait que ça bougeait.

 

On voyait les chars qui prenaient position dans les côtes, on voyait bien que le front s’approchait mais ça a demandé du temps, Dozulé n’a été libéré que le 21 août.


Témoignages - Dozulé

Les témoins de Dozulé : André Gouedard, Marcel Lemaitre, Jean Louise et Janine Gaugain ainsi que des photos d'Eugène et Fernande Postel en 1944


Télécharger
Arrestation à Dozulé
Yvonne est arrêtée avec sa mère par les Allemands, elles sont ensuite relâchées
Témoignage de Yvonne HUPE, née POSTEL à DOZULE le 18 Février 1921
et recueilli par Maryvonne LETIRAND née POSTEL, sa nièce à DOZULE le 22 mai 2013
Témoignage Yvonne POSTEL.pdf
Document Adobe Acrobat 118.5 KB
Télécharger
Témoignage des enfants Vattolo
Ils racontent les événements vécus par leurs parents italiens Tullio et Pia Vattolo qui ont fui le régime fasciste de Mussolini. Après un périple dans le nord de la France, c’est à Dozulé que se déroulera leur vie dès 1934.
Vattolo Dozulé.pdf
Document Adobe Acrobat 113.4 KB
Télécharger
Témoignage de Janine Gaugain
Les parents de Janine ont acheté leur maison juste avant la guerre, ils ont été sinistrés aussitôt le débarquement.
GAUGAIN Janine.pdf
Document Adobe Acrobat 71.9 KB
Télécharger
Témoignage de Marcel Lemaitre
Marcel Lemaître donne le récit qu’il a entendu de ses parents et son oncle sur les parachutistes cachés en lisière de la forêt de Dozulé.
LEMAITRE Marcel.pdf
Document Adobe Acrobat 352.2 KB
Télécharger
Témoignage de Marcel Petitpas
Marcel Petitpas raconte l'arrestation d'Eugène Postel
PETITPAS Marcel.pdf
Document Adobe Acrobat 118.6 KB
Télécharger
Témoignage de Roger Tessier
Roger raconte : "Le 6 juin, j’aime mieux vous dire que çà bombardait, çà tiraillait, on était dessous ! Les parachutistes tombaient partout ..."
TESSIER Roger.pdf
Document Adobe Acrobat 72.6 KB
Télécharger
Témoignage de Nicole Davoult
Nicole a eu 15 ans le jour de la libération … Les journées du 5 et 6 juin 1944 sont restées profondément gravées dans sa mémoire.
DAVOULT Nicole.pdf
Document Adobe Acrobat 191.2 KB
Télécharger
Témoignage de Raymond Folliard
Le 6 juin, alors qu'il doit aller traire les vaches, Raymond est arrêté par un Allemand qui lui dit de ne pas aller là. De retour, il croise un parachutiste anglais ...
FOLLIARD Raymond.pdf
Document Adobe Acrobat 70.6 KB
Télécharger
Témoignage de Lucien Georgelin
Lucien Georgelin raconte l'arrestation d'Eugène Postel
GEORGELIN Lucien.pdf
Document Adobe Acrobat 149.4 KB
Télécharger
Témoignage de André Gouedard
André Gouedard est arrêté alors qu'il avait "récupéré" une paire de chaussures d'un camion allemand ...
GOUEDARD Andre.pdf
Document Adobe Acrobat 184.3 KB
Télécharger
Témoignage de Jean Louise
Jean Louise raconte : "La nuit du débarquement, on l’a passée dehors, c’était intenable dans les maisons, tellement la terre tremblait"
LOUISE Jean.pdf
Document Adobe Acrobat 133.4 KB
Télécharger
Témoignage de Marius Regnauld
Le 20 Août, alors que des commandos britanniques arrivent, Marius Regnauld leur signale la présence de 4 canons allemands à Saint-Léger-Dubosq.
REGNAULD Marius.pdf
Document Adobe Acrobat 184.2 KB
Télécharger
Témoignage de René Vauvarin
Renée était à Dozulé lors de l'arrestation d'Eugène Postel ...
VAUVARIN Ren+®e.pdf
Document Adobe Acrobat 69.6 KB