Sannerville et ses environs


Sannerville a été au coeur de l’opération Goodwood, la plus grande bataille de chars de la seconde guerre mondiale sur le front occidental. Montgomery avait mis à disposition un maximum de ses forces. 1000 bombardiers ont été engagés, le bombardement a duré 3 heures pour 5 villages, parmi lesquels Sannerville, situés juste à l’est de Caen. Ce fut «un chaos retourné, un bombardement d’une intensité inimaginable». Le front n'a avancé que de 11km et Troarn n'a pas pu être libérée avant le 17 Août. La population avait été évacuée par les allemands le 14 juillet, mais beaucoup avaient fui, à pied, dès le milieu du mois de juin. De retour à Sannerville, il fallait 1 heure pour contourner les trous de bombe et faire un trajet qui durait 10' avant la guerre !


Sannerville

Télécharger
Souvenirs de Jacqueline Sehier
Jacqueline se souvient de la nuit du 5 au 6 juin et des menaces d'un allemand qui cherchait des parachutistes. Dès le 13 juin, avec sa famille, elle fuit Sannerville et c'est l'exode, à la recherche d'un endroit plus sûr ...
Jacqueline Sehier.pdf
Document Adobe Acrobat 23.9 KB
Télécharger
Récit de Claude Lemonnier
Claude Lemonnier avait 8 ans en 1944. Ses grands-parents étaient propriétaires d’un restaurant. Après le débarquement, Claude Lemonnier n’est resté que quelques jours à Sannerville qui était trop près du front. L’exode les a emmenés, lui et sa famille, en retrait dans la campagne, mais ils se sont toujours retrouvés très près des bombardements.
Claude Lemonnier Sannerville.pdf
Document Adobe Acrobat 193.5 KB
Télécharger
Témoignage de Jacqueline Bérard
Souvenirs du débarquement du 6 juin 44 par Mme Jacqueline Bérard
Témoignage édité par la mairie de Sannerville à l’occasion du 50ème anniversaire de la libération.
Jacqueline BERARD - Sannerville.pdf
Document Adobe Acrobat 166.1 KB
Télécharger
Témoignage de Gérard Philippe
Gérard Philippe avait 14 ans au moment du débarquement et habitait une maison isolée à Sannerville. Son père était maréchal-charron. La maison étant située pas loin du bois de Bavent, les allemands installent des nids de mitrailleuse à proximité de la maison.
Gérard Philippe Sannerville.pdf
Document Adobe Acrobat 88.5 KB

Touffreville

Télécharger
Récit de Jacques Adamcik
La maison ayant reçu un obus, la famille Adamcik vivait dans une tranchée creusée par son père. Dans une même journée, ils voient passer des allemands et des anglais ...
Jacques Adamcik.pdf
Document Adobe Acrobat 105.2 KB

Carnets de route d'un départ en exode

Gérard Philippe a noté sur un carnet les étapes de son évacuation : 292 km !