Périers-en-Auge


Périers est une petite commune du Pays d'Auge, située en bordure des marais de la Dives. Dans la nuit du 5 au 6 juin, des parachutistes ont été largués à l'Est de la Dives et se sont retrouvés à 10km de leur point de largage prévu.

Un soldat anglais, le Private Hedges, est enterré dans le cimetière près de l'église.

Des parachutistes égarés se sont adressés à des habitants pour se cacher et sont restés plusieurs jours à Périers.



Des parachutistes cachés par des habitants

Vers 5 h du matin, nous voyons des parachutistes anglais avec la figure peinte en noir et des feuillages sur le casque. Ils viennent d’un planeur largué par un avion dont le pilote a confondu la Dives et son canal avec l’Orne et son canal. L’avion est tombé près de la rivière au pont de Brucourt sur la chaussée de Varaville. Cinq parachutistes arrivent chez nous.  Ils disent à mon père « Ranville, Ranville ?». Il leur répond « Non !». Il leur précise sur leur carte d’état major où ils sont. Le marais, inondé par les Allemands et la présence de haies, a trompé les pilotes. Les paras racontent qu’ils ont fait des exercices en Angleterre sans haies. L’un d’entre eux a tranché la gorge d’une sentinelle allemande, il nous montre le coupe-chou plein de sang.

Mes parents décident de cacher les cinq parachutistes dans un bâtiment derrière et de les nourrir. Le soir, en promenant les picots jusqu’à la porte, je dépose leur repas. Ensuite, ils partent se cacher à l’étage de la maison voisine.

 

Quand les Allemands viennent, mon père leur dit que la pièce est occupée par une femme de prisonnier et qu’elle est absente. Mon père prévient les parachutistes de ne pas rester là, ils se cachent alors dans l’étable située près du cimetière. La nuit suivante, ils suivent le chemin de l’église jusqu’au bâtiment (chez M. Jeanblanc) où mon père a sa cave et se cachent dans le grenier. 

...

Extrait du témoignage de Madeleine Turgis

 

Au dos de la photo remise en 44 à la famille Turgis par un des soldats qu'ils ont cachés et nourris pendant une quinzaine de jours se trouvent les noms des cinq soldats.



En lire +

Télécharger
Récit de Mme Niedbalski
Denise avait 18 ans en 1944, elle habitait avec ses parents à Périers-en-Auge, une petite commune située entre Dives-sur-mer et Dozulé.
Periers Niedbalski - Grangues.pdf
Document Adobe Acrobat 169.1 KB
Télécharger
L'Evacuation de la zone côtière vécue par Bernard Daoulas
Avec sa famille, il quitte Périers et se retrouve à Sainte-Foix alors que Rommel est victime d'un tir aérien
Récit DAOULAS Rommel aout 2013.pdf
Document Adobe Acrobat 237.8 KB