La Brigade Piron


Cabourg, Dives-sur-mer et Houlgate libérés le 21 août 1944

Début Août, les brigades belge et néerlandaise débarquent à Arromanches et rejoignent la 6e Compagnie aéroportée avec leurs blindés. A partir du 18 Août, ils s'avancent vers la sortie de Sallenelles. Le Général Gale leur a donné pour mission de libérer la route côtière jusqu'à Honfleur. Ils progressent lentement sur la route de Merville-Franceville à cause des nombreuses mines posées par les allemands afin de couvrir leur repli. Dépassant Franceville, ils rallient Le Hôme-Varaville. Les Belges poussent ensuite vers Cabourg où ils doivent stopper, cannonés depuis les hauteurs de Dives.


Le 21 Août, à l'aube, les belges entrent dans Cabourg. La veille, ils ont entendu les explosions annonçant le départ des allemands et la destruction du pont. Guidés par quelques habitants de Cabourg, de Dives et d'Houlgate restés sur place, ils franchissent la Dives, puis le canal, sur des barques et des radeaux cachés par des pêcheurs.

Pendant que les sapeurs s'affairent à la construction d'un pont Bailey, les fusiliers belges traversent Houlgate dans l'après-midi. A 17h, ils prennent le château Foucher de Careil, sur les hauts de Dives, puis une patrouille progresse vers Auberville jusqu'à un puissant blokhaus qui garde les hauteurs. Là, les Belges et leurs guides, Houlgatais et Divais se heurtent à l'ennemi. Cinq hommes s'effondrent, fauchés par les balles. A 2h45, le 22 Août, le blokhaus est pris et la route de la côte est de nouveau ouverte. Après avoir atteint Villers-sur-mer, à 13h, les Belges et la 6e Brigade aéroportée pénètrent dans Deauville, au soir du 22 août. Ils sont acclamés par la foule, mais l'ennemi est tout proche sur l'autre rive de la Touques.

Le pont est détruit et les canons, depuis les hauts de Trouville, pilonnent les Alliés en quête d'un autre passage. Les Belges, les Royal Ulster Rifles et les Devons passent la Touques en barque, libèrent Trouville et foncent sur Honfleur. Ils y entrent le 25 août, à l'aube, c'est un triomphe !

Extraits du livre de Vincent Carpentier "Carnets du Jour J"


Témoignages de la Brigade Piron

Documents communiqués par Jean-Louis Marichal et Didier Dufrane


Télécharger
Carnet de campagne du 21 Août 1944
Extrait du carnet de campagne du Capitaine Didisheim (Intelligence Officer de la Brigade Piron) relatant les événements du 21 août 1944
Didisheim002 (4).pdf
Document Adobe Acrobat 728.8 KB
Télécharger
Anecdote lors du passage de la Dives
Pierre Dufrane raconte une anecdote survenue lors d'une tentative pour traverser la Dives et les combats pour la prise d'Auberville.
Pierre Dufrane en Normandie.pdf
Document Adobe Acrobat 399.9 KB
Télécharger
Témoignage d'André Divry
Le récit par un vétéran de la Brigade Piron de la bataille d'Auberville qui a vu 7 soldats tués ce jour-là
témoignage Divry.pdf
Document Adobe Acrobat 102.1 KB
Télécharger
Témoignage de Jacques Wanty
Jacques Wanty fait un récit de l'arrivée de la brigade Piron et de sa blessure lors d'une mission de reconnaissance au Bas de Bréville
WANTY Jacques.pdf
Document Adobe Acrobat 483.7 KB

Extraits du journal Le Progrès - août 1945

Télécharger
Extrait du journal Le Progrès le 18 Août 1945
A l'occasion du 1er anniversaire de la Libération, le journaliste du "Progrès" résume les événements qui ont eu lieu lors de la libération de Cabourg, Dives et Houlgate
Extrait Le Progres 18 Aout 1945.pdf
Document Adobe Acrobat 223.6 KB