Notes du 5 juin 44 au 21 novembre par André Duhamel à Houlgate


Nuit du 5 au 6/6/44 GRAND JOUR.

Le 7 et le 10 juin : Bombardement des cités de Dives par l’aviation allemande : 14 tués. Représailles.

22 juin : Ration de pain rétablie à 100 gr par personne.

14 juillet : ordre d’évacuation partiel 500 personnes environ sur Cormeilles. Distribution 1 pain d’épices pour 3, du secours 1 boîte de sardines national et 750 frs par personne, 1 paire de chaussures pour ceux qui en ont besoin. Évacuation dirigée sur Trun et Bernay, Cormeilles étant saturé.

19 juillet : Le Drochon déborde.

25 juillet : Couvre-feu rétabli à 21 heures.

Le 31 juillet : Pillage à 13h30 par les boches et ce malgré le murage des portes des caves.

2 Août : Colonne de boches mitraillée, la famille SURIRAY touchée, le père, la mère et le fils 2ème.

4 Août : décès de M. Surirey hôpital boche.

14 Août : Enterrement de M. LARIGAUDERIE blessé dans son jardin sur une mine le 6 Août.

 

21 Août : Colonne du colonel PIRON (Belge) décès de 2 soldats. Prise du canon à Auberville, colonne conduite par M. GOUESSAN, le garde-barrière de l’hôtel Imbert – Décorations belges. Arrestation des collabos.

28 Août : Transport LEROYER à CAEN chercher ravito farine et biscuits US.

30 Août : « COLLABO » évacués sur Bayeux. Le commandant DRESSER tombe sur l’HOTEL ROYAL. Mortellement blessé – Accident d’aviation. Pour mémoire Envoi d’un camion sur Lisieux chercher farine et autres. Le camion, le chauffeur, l’équipe de route désignés par M. le Maire. Date oubliée après tirage au sort : il y eut 2 expéditions. La 1ère se passa bien, la 2ème eut moins de chance. Elle fut mitraillée à Glos près de Lisieux. Il y eut 2 morts : M. BAZIRE arrivé depuis peu à Houlgate et le Dr. BESOMBES venant de Paris et 3 autres furent blessés ; le commis à PERET (épicerie à Houlgate) 1 bras arraché et autre… Il brandissait le Drapeau français face au [Spitfire ou sniper ?] Le véhicule était peint en blanc avec Croix Rouge sur la cabine. Les casques de la D.P. (Défense Passive) ont été peints en blanc quelques jours après le Débarquement car des tirs de part et d’autre avaient eu lieu sur des gens de la DP donc plus de confusion possible.

Le 6/6/44 Affaire GARDIN-MONTERO pour transporter le brancard à la ferme Cahagniet – Lebastard. M. LECOURT coiffeur, DOBERT, JOUANNOT. M. DOBERT réquisitionné par l’organisation TODT, donnait des renseignements aux Alliés sur l’ouvrage, la localisation et le mouvement des troupes allemandes. Il fut arrêté et fusillé en 1943 près de Rouen. M. LECOURT, coiffeur à Houlgate, racontant des histoires dans son salon, qui n’étaient pas du goût des Allemands, fut arrêté par la Gestapo , déporté : il n’est jamais rentré. M. JOUANNOT déporté ??

Affaire Maurice CAHAGNIET devant le Monoprix de Caen. Il reconnait 1 boche qui lui avait volé une vache. Le boche était parmi des prisonniers gardés par un Anglais. Maurice le prend par le cou et le sort du rang pour lui donner un soufflet qui l’envoie dans les pommes. L’Anglais lui a fait le reproche et lui demande 500 frs d’amende, Maurice lui sort 1000 frs et se paye un autre boche.

Le 21 08 44 : Nenesse Portier, M. Lamotte et son bébé tués par un obus de marine : tirs de harcèlement. À noter que M. DAUVILAIRE d'Houlgate a fait 1 prisonnier boche qui est venu lui demander des vêtements civils. Il l’a fait rentrer dans sa cave pour l’y enfermer et le livrer aux Alliés.

15-16 Août : Dives et Cabourg évacués totalement.

18 Août : nous avons perçu 2 200 frs pour évacuer sur TRUN ou BERNAY.

20 Août, 11H20 : explosion suivie d’une pluie de sable quelques minutes après – par la suite nous avons su qu’il s’agissait de la route de Dives à l’Hôtel Imbert qui avait été coupée.

 

 

01/09 : Visite médicale des engagés de 44 Vanderiel et Lemarchand réformés.

02/09 : La ration de pain à 150 gr + biscuits anglais.

Le 03/09 : Inhumation du Major H DRESSER.

04/09 : Distribution de charbon 30 kg par famille, 40 kg par famille avec enfant – de 6 ans. Décès du petit Ozenne de maladie infantile.

07 : Bombardement du Havre tous les jours.

10 : Enterrement d’un Anglais découvert sur la plage.

12 : Le Havre capitule.

17 : Les anglais occupent les villas BREGUET CASTEL BOISJOLI le Garage VAL.

20/09 : La garnison de Brest se rend, 17 000 prisonniers.

21/09 : Augmentation de la ration de pain 250 gr sans biscuit.

25 : P. Lechevalier se marie avec Mlle GRIGNON.

27 : Tempête, rejet d’épaves et de cadavres sur la plage.

30 : La rentrée scolaire est fixée au 2-10-44/

01/10 : De nouveaux tickets de pain.

04/10 : Départ des engagés volontaires pour CAEN CHERBOURG et l’Angleterre.

Le 08/10 : Foot, Roger Fiant se casse la jambe droite.

10/10 : Arrivée de la Compagnie de Génie Française.

22 : Décès de Mme ALERY mère du Père Aléry.

 

08/11 : Décès du fils de Mme LOUISE.

14/11 : Exhumation de M. LAMOTTE des contributions et de son fils, transférés à ROUEN.

16/11 : Rétablissement du courant électrique.

17/11 : 3 militaires sautent sur une mine, rue du Dr PILLU.

18 : Décès de Mlle GREUX épicière SNA à Houlgate.

21/11 : M. LEMARCHAND – GODARD et BEAUREPAIRE le matin sautent sur une mine. M. LECROSNIER Paupaul qui les accompagnait sort sain et sauf. Il a été retrouvé après bien des recherches au Café du « CALVADOS » l’après-midi.

 

Notes de M. Marcel MIOCQUE de Houlgate :

 

 

26/04/44 : À 18h, 18 bombardiers américains B26 attaquent le site de Tournebride y causant d’importants dégâts : il y eut des victimes allemandes. M. Vendérielle, réquisitionné, a été enseveli par le bombardement sous une dalle de béton. Il en sortit vivant au bout de 24h, grâce aux efforts français et allemands.